La suroccupation des logements en Midi-Pyrénées en 2010

Christophe Bordet (Insee Midi-Pyrénées)

La suroccupation des logements, comme indicateur de conditions de logement dégradées des ménages, est moins forte en Midi-Pyrénées qu'en France métropolitaine ou de province. En 2010, dans la région, 3,8 % des ménages de deux personnes ou plus habitent un logement trop petit : c'est près d'un point de moins qu'en moyenne en France de province et en amélioration par rapport à 1999. Ce phénomène touche ainsi 2,6 millions de provinciaux dont 111 000 Midi-Pyrénéens en 2010. Le caractère rural et le nombre plus important de maisons expliquent en grande partie le mieux logé des Midi-Pyrénéens.

Les publications électroniques
Paru le : 27/06/2013