Bilan économique et social 2009 (Octant Analyse n°3)

Laurent Di Carlo, Valérie Mariette, Isabelle Roiseau

La Bretagne a perdu 18 000 emplois salariés privés en 2009, soit 2,4 % du total régional. Le secteur de la construction vacille, mais l'activité pourrait se stabiliser assez rapidement à un niveau bas. L'industrie continue à perdre des emplois, notamment dans les filières automobile et construction-navale. Seuls secteurs industriels préservés, la pharmacie, l'énergie-eau-gestion des déchets et l'agroalimentaire résistent dans ce contexte de crise. L'intérim recule fortement pour la deuxième année consécutive. Le commerce et les services hors intérim perdent des emplois pour la première fois depuis des décennies. Des secteurs restent cependant solides ; c'est le cas de l'hôtellerie-restauration et surtout des banques et des services orientés vers les personnes. La création d'entreprises atteint des records, en lien avec le succès du nouveau statut d'auto-entrepreneur. Les pertes d'emplois entraînent une augmentation de 19 % du nombre de demandeurs d'emploi entre 2008 et 2009, mais le taux de chômage reste parmi les plus faibles de France. Le revenu de solidarité active monte en puissance.

Octant Analyse
No 3
Paru le : 30/04/2010