35 % des salariés rhônalpins du secteur marchand n'étaient pas en CDI à temps complet en 2007

Michel Bonnet

En 2007 en Rhône-Alpes, 58 % des jeunes salariés et 46 % des femmes relèvent d'une forme particulière d'emploi. Ces salariés sont deux fois plus souvent employés ou ouvriers non qualifiés que les personnes en contrat à durée indéterminée à temps complet. Les salariés en contrat à durée limitée connaissent souvent une période de chômage dans l'année et le travail à temps partiel limite les revenus salariaux. Le travail accompli dans ces formes d'emploi atteint 25 % du volume d'heures dans la construction et 29 % dans le tertiaire. Son développement est plus accentué dans les départements touristiques de l'Ardèche, de la Savoie et de la Haute-Savoie.

La Lettre Analyses
No 149
Paru le : 04/09/2011