Territoires et emploi - aire urbaine de Toulouse : les relations domicile-travail

Philippe Duprat, Bernard Nozières, Isabelle Panier et Christian Ratte (Insee) ; Sylvain Alasset et Michel Buret (Auat)

Les villes sont responsables de la plus grande partie des émissions de gaz à effet de serre et l’étalement urbain renforce cet impact, avec des actifs toujours plus mobiles et des déplacements domicile-travail de plus en plus longs. L’aire urbaine de Toulouse est particulièrement touchée par ce phénomène. La réduction des distances domicile-travail devient en conséquence un des enjeux forts des politiques d’aménagement du territoire.

C’est dans ce contexte que l’auat Toulouse aire urbaine et l’Insee Midi-Pyrénées se sont associés pour étudier les relations domicile-travail dans l’aire urbaine de Toulouse, en les replaçant dans l’espace métropolitain toulousain et, au-delà, dans le Grand Sud-Ouest. L’étude s’articule autour de trois axes. Le premier, celui de la géographie des déplacements, nous renseigne sur les bassins de mobilité que les salariés façonnent entre communes de résidence et lieux de travail et sur l’extension des espaces sous influence urbaine.

Le deuxième s’intéresse au profil sociodémographique des navetteurs. Cadres, employés, ouvriers, mais aussi jeunes et moins jeunes, hommes et femmes ne sont pas égaux devant les déplacements à effectuer chaque jour. Et ils n’ont pas tout à fait les mêmes espaces de mobilité.

Enfin, le troisième axe permet une approche de la question du dévelopement durable en s’intéressant plus particulièrement aux distances parcourues et à l’autonomie des territoires.

Dossiers Etudes Midi-Pyrénées
Paru le : 01/12/2009