Géographie et structure de l'appareil commercial : des facteurs favorables à la « vie chère »

Alexandre Bourgeois

Du fait du relief montagneux et du réseau routier, les commerces, en Corse, sont inégalement répartis sur le territoire suivant en cela la répartition de la population insulaire. Des temps d'accès moyens plus longs qu'en métropole, des territoires peu ou mal desservis, des zones de chalandise à faibles populations favorisent une situation de moindre concurrence que sur le continent. L'appareil commercial est en outre soumis à de fortes variations saisonnières de son activité auxquelles il doit s'adapter. D'autres facteurs sont favorables aux prix "chers" en Corse tels que le manque de grands établissements qui permettraient de réaliser des économies d'échelle, et l'absence de hard-discount. Pour amoindrir les handicaps liés à l'insularité et à son caractère montagneux, la région bénéficie de mesures particulières en termes de transports et de fiscalité.

Les Dossiers de l'économie corse
No 14
Paru le : 10/04/2014