Parc du Pilat : les deux tiers des actifs travaillent à l'extérieur

Luc Rigollet

Parc Naturel Régional (PNR) de Rhône-Alpes, le Pilat est un territoire agricole de plus en plus périurbain. Il dépend fortement des territoires très urbanisés qui l'entourent : la métropole stéphanoise et la vallée du Rhône. Six aires urbaines avoisinent le PNR du Pilat et 70 % des nouveaux habitants en proviennent. Ces nouveaux résidents sont surtout des actifs, plutôt des professions intermédiaires ou des cadres à la recherche d'une maison individuelle. La plupart d'entre eux gardent leur emploi en ville, l'emploi offert dans le parc étant insuffisant en volume et inadapté au niveau des qualifications. L'afflux massif de nouveaux habitants lié au desserrement urbain s'est accru au fil du temps et soulève aujourd'hui des enjeux en termes de pression foncière et d'impact sur l'environnement.

La Lettre Analyses
No Spécial 2
Paru le : 01/01/2011