Les déplacements dans les Ardennes pour l'accès à l'emploi et aux équipements

Jean-Pierre Bini, Raphaël Lambin, Hervé Loiseau

En 2006, parmi les 108 600 actifs occupés résidant dans les Ardennes, 66 600 quittent leur commune de résidence pour se rendre au travail, soit une proportion d'actifs mobiles plus importante qu'en 1999 (61 % contre 56 %). Avec la périurbanisation, les actifs s'éloignent de leur lieu de travail, des réseaux de transports en commun et parcourent des distances plus longues, le plus souvent en voiture. En sept ans, le nombre de kilomètres parcourus quotidiennement augmente de 16 % et l'usage de la voiture progresse : 78 % des actifs l'utilisent pour le trajet domicile-travail, contre 75 % en 1999. La dissociation croissante entre lieu de résidence et lieu de travail et son impact sur l'environnement constituent des éléments importants à prendre en compte par les acteurs locaux pour la mise en place des politiques de déplacements et d'aménagement durable des territoires. C'est dans ce contexte que la DDT des Ardennes et l'Insee Champagne-Ardenne se sont associés pour étudier l'ampleur et l'organisation des déplacements domicile-travail à l'échelle du département des Ardennes et de dix territoires infra-départementaux.

Insee Dossier Champagne-Ardenne
Paru le : 26/06/2012