Emploi, jeunes, logements en Bourgogne : les difficultés concernent d'abord les quartiers politique de la ville

Christine Lecrenais, Marie Léger.

Les inégalités entre quartiers sont plus ou moins marquées selon l'agglomération. En Bourgogne, les habitants des quartiers prioritaires cumulent souvent les difficultés économiques et sociales, mais celles-ci s'étendent aussi à d'autres quartiers. Dans les quartiers « politique de la ville », les revenus des habitants plus faibles vont de pair avec une part de chômeurs parmi les actifs supérieure de 12 points à celle des autres quartiers. L'entrée dans la vie active des jeunes de ces quartiers est préoccupante, 31 % d'entre eux sont « non insérés ». Les inégalités de revenu se sont creusées depuis 2008. La crise a frappé plus durement les habitants des quartiers prioritaires. La population de ces quartiers réside dans des logements dont les caractéristiques en terme d'étiquette énergétique sont plutôt favorables. La vacance de logements touche autant les centres-villes de certaines agglomérations de taille moyenne, comme ceux de Nevers, Autun ou encore Joigny, que les quartiers politique de la ville.

Insee Bourgogne Dimensions
No 200
Paru le : 02/06/2014