Des prix agricoles élevés, sauf pour le lait ; mais des charges trop lourde

Pôle conjoncture Sersip - Draaf Rhône-Alpes

L'année 2012 est favorable aux grandes cultures avec des rendements et des cours élevés. La production laitière est confrontée à la réduction des volumes et à un prix du lait insuffisant pour couvrir la flambée des coûts de l'alimentation. Les viticulteurs subissent une baisse historique du volume des récoltes. Les prix des vins augmentent. Les cotations animales sont soutenues mais les charges d'alimentation sont, là aussi, trop fortes. La faible récolte fruitière entraîne également une forte hausse des cours.

Les Dossiers de l'Insee Rhône-Alpes
No 158
Paru le : 31/05/2013