Haute-Corse : peu de spécialisation et grande homogénéité entre les deux départements

Muriel Auzanneau

Au 1er janvier 2008, 13 200 établissements du champ marchand non agricole sont implantés en Haute-Corse. Avec 82,6 établissements pour 1 000 habitants, le département est l'un des mieux dotés de France. La répartition sectorielle de ses unités productives diffère peu de celle de la Corse-du-Sud. Ces unités sont toutefois moins spécialisées dans les services et un peu plus orientées vers la construction et l'industrie.

Les Dossiers de l'économie corse
No 5
Paru le : 06/10/2010