L’atlas 2010 du Grand Pau

Insee - Audap

L’économie du Grand Pau est globalement dynamique si l’on tient compte du nombre d’emplois (notamment des fonctions métropolitaines) et d’établissements. Mais l’écart est bien sûr significatif avec les métropoles bordelaise et toulousaine. Le secteur aéronautique, qui concerne directement ou indirectement quelque 4 600 salariés, est toutefois soumis à une rude concurrence internationale. Le dynamisme industriel dans des secteurs à haute valeur ajoutée est habituellement facteur d’attractivité pour de nouveaux établissements et entraîne l’installation de services aux entreprises. Des potentialités pour d’autres filières existent (biosanté, filière équine…) mais les atouts économiques sont encore peu visibles. La présence de la deuxième université d’Aquitaine, celle d’écoles d’ingénieurs et l’existence de filières d’excellence sont autant d’atouts pour l’émergence d’un cluster, voire d’un pôle de compétitivité, qui renforcerait encore la lisibilité nationale du territoire. En revanche, et malgré la qualité de son environnement et de son patrimoine, l’économie du Grand Pau est peu tournée vers le tourisme.

Le Dossier Insee Aquitaine
No 72
Paru le : 10/12/2010