Les sites nucléaires du Tricastin et de Marcoule : un impact important sur plus de 200 communes

Michel Bonnet, Alain Dupré

L'activité des sites nucléaires du Tricastin et de Marcoule soutient des secteurs diversifiés de l'économie locale, au sein d'un territoire maillé par un réseau de villes petites et moyennes. L'activité de ces sites impacte directement et indirectement au moins un cinquième de la population et de l'emploi des sept unités urbaines, Bagnols-sur-Cèze et Pierrelatte étant les plus importantes. EDF (production d'électricité), AREVA (activités de soutien aux producteurs d'électricité nucléaire) et le CEA (recherche fondamentale et appliquée sur l'énergie) ainsi que les entreprises sous traitantes contribuent à une offre d'emplois stables mais qui ne correspond pas toujours aux ressources locales. Le chômage des jeunes reste important. Les déplacements domicile-travail se développent vers l'extérieur de la zone en direction d'Avignon et de Nîmes.

La Lettre Analyses
No 188
Paru le : 25/01/2013