Panorama du Lot : Regards n° 30-46

Martine Tornéro (Insee)

Au 1er janvier 2009, le Lot compte 173 600 habitants. Il s'agit d'un des départements français les moins peuplés (87e rang). Entre 1999 et 2009, sa population augmente de 0,8 % par an, car l'attractivité résidentielle y est forte (+ 1,1 % par an pour le solde migratoire). En revanche, les décès beaucoup plus nombreux que les naissances freinent la croissance. Le Lot est le département français le plus âgé après la Creuse : la moyenne d'âge y est de 45,2 ans contre 39,7 ans en métropole. Fin 2009, le Lot compte 63 600 emplois. L'emploi agricole est deux fois plus important qu'en métropole (8 % de l'emploi total contre 3 %). Même si sur les dix dernières années, ce secteur a enregistré de fortes pertes d'emplois dans le département. Tous secteurs confondus, l'augmentation de l'emploi entre 1999 et 2009 est la plus faible de celles des départements de la région (+ 2,4 % contre + 12,3 % en Midi-Pyrénées). L'impact de la crise économique et financière est plus durement ressenti. Seule l'industrie tire son épingle du jeu, soutenue par la filière aéronautique. Mais le taux de chômage lotois reste cependant plus faible qu'en Midi-Pyrénées et en métropole (8,6 % en 2010 contre respectivement 9,4 % et 9,3 %).

Les publications électroniques
No 30-46
Paru le : 19/01/2013