Seize zones pour caractériser l'emploi en Midi-Pyrénées en 2010

Philippe Duprat (Insee)

Seize zones d'emploi, redéfinies en 2010, partitionnent le territoire de Midi-Pyrénées. Celle de Toulouse déborde sur le Languedoc-Roussillon, alors que l'ouest du Gers et le nord du Lot sont rattachées aux zones d'emploi de Mont-de-Marsan et de Brive, largement situées à l'extérieur de la région. La plupart des zones d'emploi sont caractérisées par une économie tournée vers la population présente : certains secteurs, comme le sanitaire et social ou le commerce, y sont largement développés. Mais l'industrie imprime sa marque dans cinq zones avec des spécificités locales : le textile-habillement à Foix-Pamiers et Castres-Mazamet ; les industries agroalimentaires, la métallurgie et la mécanique à Brive, Figeac et Villefranche-de-Rouergue. L'industrie aéronautique et spatiale, les services aux entreprises et l'enseignement constituent les trois piliers de l'économie toulousaine. Cette dernière zone d'emploi demeure la locomotive de l'emploi régional pendant la crise qui a commencé en 2008. Le chômage augmente partout entre 2008 et 2011 mais de manière différenciée d'une zone d'emploi à l'autre, creusant les écarts entre ces territoires.

Les publications électroniques
Paru le : 14/03/2012