Rapport d'étude : Etat des lieux du périurbain

Sandrine Rigollot

Sur la période récente, après avoir marqué le pas entre 1990 et 1999, la périurbanisation amorcée dans le courant des années soixante dix repart de façon très vive. En corollaire, les villes-centres et leurs banlieues perdent de la population alors que leurs zones d'influence en gagnent. À côté de cette périurbanisation, le dynamisme des communes rurales situées à proximité des aires urbaines illustre un prolongement de l'attraction des villes vers des zones périphériques de plus en plus éloignées. En conséquence, les zones d'influence des pôles d'emplois s'étendent : de plus en plus de communes rurales hébergent une part importante de salariés travaillant dans les pôles d'emplois urbains. Le coût du foncier, la desserte routière, la disponibilité de terrains ou la topographie influent sur la forme de l'expansion des territoires sous influence des villes.

Publications grand public
Insee Dossier Champagne-Ardenne
Paru le : 12/05/2011