Les salariés bretons résident de plus en plus loin de leur lieu de travail (Octant n° 112)

David Levy, Mickaël Ramonet

En 2004, 70 % des salariés bretons travaillent hors de leur commune de résidence. La moitié d'entre eux parcourt plus de quatorze kilomètres pour se rendre à son travail. Cette mobilité a nettement augmenté depuis 1999. Les emplois sont de plus en plus concentrés dans les pôles. Les actifs, en revanche, résident de plus en plus loin de leur lieu de travail. Les aires d'attraction des principaux pôles se sont donc agrandies. En Bretagne, les ouvriers représentent la catégorie socioprofessionnelle la plus mobile.

Octant - La revue trimestrielle
No 112
Paru le : 01/04/2008