Les rémunérations des salariés de l'économie sociale et solidaire en Bretagne (Octant n° 108)

Marie-Hélène Kerouanton, Serge Le Guen - travaux réalisés en partenariat avec le conseil économique et social de Bretagne, avec le concours financier du conseil régional de Bretagne

Les salariés de l'économie sociale et solidaire perçoivent des rémunérations horaires à peine plus élevées que la moyenne des salariés, malgré une part de cadres et professions intermédiaires supérieure. Le recours au temps partiel et la part des emplois non permanents y sont plus élevés et expliquent que les revenus salariaux annuels du secteur sont plus faibles que la moyenne. Le secteur est cependant très hétérogène. Dans les coopératives de crédit, mutuelles, établissements de santé, ou dans l'agroalimentaire, les conditions d'emploi sont plus favorables, tandis que dans les associations à vocation sociale ou sportive, le volume de travail et les revenus annuels sont peu élevés.

Octant - La revue trimestrielle
No 108
Paru le : 01/03/2007