Sud Grésivaudan : un équilibre à trouver pour maîtriser le mouvement de périurbanisation

Nicolas Forest, Philippe Bertrand

Comme de nombreux territoires ruraux, le Sud Grésivaudan est un territoire en voie de périurbanisation : d'une part l'accroissement de sa population est surtout le fait d'un solde migratoire positif, d'autre part, les nouveaux arrivants occupent souvent un emploi à l'extérieur de la zone. Il en résulte des déplacements croissants, d'où un développement des nuisances et une pression foncière accrue. Les acteurs du territoire souhaitent contenir ces évolutions, en développant l'emploi local et en adoptant des règles d'urbanisme plus contraignantes. Plus globalement, le Sud Grésivaudan aspire à devenir un territoire"force de connexion" entre Grenoble et Valence, en s'appuyant notamment sur la centralité de l'agglomération de Saint-Marcellin.

La Lettre Analyses
No 199
Paru le : 21/06/2013