Les PMI franciliennes innovent moins, sauf dans certains secteurs de pointe

Simon Guevara (Insee Ile-de-France), Anne-Lise Aucouturier (Direccte Ile-de-France), Marie Prévot (Région Ile-de-France)

Entre 2008 et 2010, 48 % des petites et moyennes industries (PMI) franciliennes déclarent être innovantes ou avoir innové contre 55 % pour les PMI de province. Certains secteurs sont à la pointe de l'innovation, notamment en Ile-de-France : chimie, produits informatiques, électroniques et optiques. Les PMI de ces secteurs sont aussi celles qui ont déclaré le plus souvent percevoir des aides publiques pour l'innovation. A l'inverse, le secteur industriel le moins innovant en Ile-de-France est celui des industries agro-alimentaires. Dans ce secteur, le déficit d'innovation organisationnelle et en marketing déclaré par les boulangeries et boulangeries-pâtisseries de 10 à 19 salariés explique en partie la moindre propension à innover.

INSEE Ile-de-France à la page
No 408
Paru le : 02/07/2013