Niveaux de vie en Bourgogne : la crise accentue les inégalités

Mélanie Bouriez

La moitié des Bourguignons dispose de moins de 1 570 euros par mois pour vivre en 2010. Le niveau de vie médian recule avec la crise économique. Les inégalités de revenus se sont creusées en Bourgogne mais moins qu'en province : le niveau de vie des plus modestes baisse de 1,9 % entre 2008 et 2010 alors que celui des plus aisés progresse de 0,5 %. En 2010, 215 000 Bourguignons, qui ont un niveau de vie inférieur à 964 euros par mois, sont considérés comme pauvres. La proportion de personnes vivant sous le seuil de pauvreté a augmenté entre 2008 et 2010. Les familles monoparentales sont davantage exposées à la pauvreté que les autres ménages, et les enfants plus que leurs aînés. Toutefois, les prestations sociales et les prélèvements fiscaux atténuent les inégalités par leur effet redistributif.

Insee Bourgogne Dimensions - hors série
No 4
Paru le : 24/06/2013