Suroccupation dans les logements : Des conditions plus favorables en Franche-Comté

Le mal-logement recouvre de multiples dimensions. La suroccupation des logements, en référence à la place disponible ou à l'intimité pour un ménage est l'une d'entre elles. Le recensement permet de mesurer la dimension de l'intimité, en rapprochant le nombre de pièces du logement de la composition du ménage qui l'occupe. Par définition, cela ne concerne pas les personnes vivant seules, mais les ménages de deux personnes ou plus.