Débordement modéré de la population francilienne sur les départements limitrophes

Sandrine Beaufils, IAU îdF - Kévin de Biasi, Insee Ile-de-France

Le déficit migratoire de l’Ile-de-France avec les départements limitrophes a peu augmenté. Il est cependant prononcé pour les actifs occupés. Parmi ces migrants franciliens, un sur deux travaille toujours en Ile-de-France du fait, notamment, de la concentration des emplois en grande couronne.

INSEE Ile-de-France à la page
No 337
Paru le : 02/06/2010