Seine-Saint-Denis : le développement des emplois qualifiés accentue les déplacements domicile-travail

Philippe Pottier, Insee Ile-de-France - Stéphanie Depoorter et Chantal Niassou, DDE Seine-Saint-Denis

En Seine-Saint-Denis le nombre d’emplois est moins important que le nombre d’actifs résidents disposant d’un emploi. Le département compte 0,86 emploi pour 1 actif résident. En revanche, pour les cadres, la situation est inversée avec 1,4 emploi pour 1 cadre résident. Ce déséquilibre entre emplois et actifs résidents génère de nombreuses migrations quotidiennes. 54 % des actifs séquano-dyonisiens quittent le département pour travailler, tandis que 47 % des emplois locaux sont occupés par des actifs venant de l’extérieur. Les échanges avec Paris sont dominants, notamment pour les cadres. Ils se font principalement en transports en commun, la voiture étant préférée pour les déplacements internes à la Seine-Saint-Denis ou les échanges avec les départements voisins.

INSEE Ile-de-France à la page
No 340
Paru le : 09/07/2010