Femmes en Franche-Comté : vie familiale et situation professionnelle fortement liées

Nathalie PIQUEREY

Bénéficiant du développement des emplois dans le tertiaire, le taux d'activité des Franc-Comtoises ne cesse de progresser. Il atteint 85% en 2006. Toutefois, celui-ci reste inférieur, de plus de neuf points, au taux d'activité des hommes. Les femmes occupent en majorité des emplois dans le tertiaire. Elles sont davantage touchées par le chômage. Concilier vie familiale et vie professionnelle influe sur leur activité, en particulier sur leur décision d'opter pour un temps partiel. Les mères de familles monoparentales rencontrent des difficultés encore plus marquées, notamment liées au chômage et à la pauvreté.

l'Essentiel INSEE Franche-Comté
No 122
Paru le : 08/06/2010