Les Parisiens consacrent une part croissante de leur revenu au logement

Pierre-Emile Bidoux, Insee Ile-de-France - Stéphanie Jankel, APUR

Les ménages parisiens dépensent, en 2006, 21 % de leur revenu pour se loger, contre 18 % dans l’ensemble de la France métropolitaine. Qu’ils soient propriétaires ou locataires, le logement pèse davantage dans leur budget qu’il y a dix ans. En effet, les dépenses de logement augmentent plus vite que les revenus. Face à ces difficultés, les locataires restent plus longtemps dans leur logement. La hausse des prix immobiliers a rendu l’accession à la propriété encore plus sélective qu’auparavant. Avec un tiers de leur revenu consacré au logement, les ménages à faible revenu fournissent un effort particulièrement élevé.

INSEE Ile-de-France à la page
No 333
Paru le : 20/05/2010