Jeunes Rhônalpins : plus diplômés, plus autonomes, mais des situations toujours précaires

Elise Bernert

La part des jeunes de 15 à 29 ans est élevée en Rhône-Alpes, notamment grâce au rayonnement de ses pôles universitaires. Mais leur situation est hétérogène tant du point de vue de l'activité que du mode de vie. 58 % d'entre eux sont actifs mais ceux qui occupent un emploi sont dans des situations plus précaires que le reste de la population. Les jeunes sont plus autonomes qu'en 1999 ; moins d' un sur deux habite chez ses parents et la colocation se développe.

La Lettre Analyses
No 122
Paru le : 13/01/2010