Les touristes français sauvent la saison 2009 (Octant Analyse n°2)

Carmen Ermacora, valérie Mariette

De mai à septembre 2009, l’activité des hôtels et campings bretons évolue différemment : la fréquentation hôtelière poursuit son érosion (– 1 %), alors que l’hôtellerie de plein air connaît une embellie (+ 3 %). Dans les deux modes d’hébergement, les touristes étrangers ont nettement fait défaut (– 8 %). Les touristes français sont en revanche venus en plus grand nombre, soutenant ainsi l’activité touristique régionale. Dans les hôtels, le regain de 1 % permet de limiter le repli global. Dans les campings, il atteint + 7,5 % et compense la faiblesse de clientèle étrangère. Les établissements haut de gamme bénéficient à nouveau d’une activité plus intense. Dans les campings, les principaux gagnants de la saison sont d’ailleurs les emplacements locatifs implantés sur les terrains haut de gamme et particulièrement prisés par les vacanciers français de 2009 (+ 25 %).

Octant Analyse
No 2
Paru le : 31/03/2010