L'emploi salarié des secteurs marchands en Bretagne à la fin du 1er trimestre 2010 (provisoire) - Taux de chômage en Bretagne au 1er trimestre 2010 (provisoire) (Octant Info n°3)

Valérie Mariette, Isabelle Roiseau

L’emploi salarié s’améliore au 1er trimestre 2010 : Au 1er trimestre 2010, l’emploi salarié en Bretagne progresse de 0,6 % après un premier sursaut de 0,2 % fin 2009. La Bretagne enregistre deux trimestres consécutifs de hausse de l’emploi pour la première fois depuis 2 ans. Le rebond du début d’année est plus marqué qu’au plan national (+ 0,2 %). L’emploi bénéficie en premier lieu d’une envolée de l’intérim (+ 13 %) à la hauteur de la chute enregistrée un an plus tôt. L’ensemble du secteur tertiaire évolue positivement, dans les services comme dans le commerce. L’industrie et la construction perdent encore des emplois, mais à un rythme atténué par rapport aux trimestres précédents. L’industrie bretonne résiste mieux qu’au niveau national, mais le domaine de la construction reste plus impacté en Bretagne. La hausse du chômage s’atténue : Au 1er trimestre 2010, la montée du chômage s’atténue avec + 0,1 point après + 0,3 fin 2009. Le taux de chômage s’établit ainsi à 8,2 % de la population active bretonne. Depuis l’hiver 2009, la hausse est de 0,9 point, similaire au niveau national (+ 0,8 point). La Bretagne présente toujours un taux de chômage parmi les plus faibles avec le Limousin, l’Île-de-France et les Pays de la Loire. Sur un an, la montée du taux du chômage est moins marquée dans les Côtes-d’Armor et le Morbihan qu’en Ille-et-Vilaine et Finistère. Les populations actives de l’Ille-et-Vilaine et des Côtes-d’Armor restent par ailleurs moins touchées par le chômage que celles du Morbihan et du Finistère.

Octant Info
No 3
Paru le : 18/06/2010