Enquête Information et Vie Quotidienne : L'illettrisme, un problème préocupant en Guadeloupe

Philippe MOUTY

Lire, écrire ou comprendre un texte ne sont pas des acquis pour tous. Parmi les Guadeloupéens âgés de 16 à 65 ans, 25 % éprouvent des difficultés suffisantes pour les gêner au quotidien. Les difficultés augmentent avec l’âge mais les jeunes ne sont pas épargnés : 15 % des 16-29 ans sont en grande difficulté. Scolarisation au plus jeune âge, niveau de vie des parents, langue pratiquée à la maison sont autant de critères qui influent dans la maîtrise de l’écrit en français. Se trouver en situation d’illettrisme est un facteur aggravant au regard de l’emploi. Compenser par l’oral est un palliatif : 61 % des Guadeloupéens en difficulté à l’écrit sont à l’aise à l’oral.