Aider à concilier études et emploi : un enjeu de politique publique

Laurence COCHET, David MARTINEAU

Dans les Pays de la Loire, un étudiant sur cinq a un emploi. Plus élevée qu'ailleurs, en lien avec une forte représentation de l'apprentissage dans la région, cette proportion augmente au cours du cursus. La moitié des emplois occupés découlent directement du parcours de formation (alternance, stages pratiques, internat en médecine, recherche, enseignement supérieur). Les autres, moins liés aux études suivies, correspondent à des « petits boulots ». Choisi, intrinsèque ou de subsistance, l'emploi étudiant peut constituer une expérience positive pour certains, mais il pèse parfois sur la réussite aux examens et la poursuite du cursus. Avec 100 000 jeunes supplémentaires d'ici 2040 dans les Pays de la Loire, le nombre d'étudiants en emploi pourrait augmenter et poser avec plus d'acuité encore de nombreux enjeux aux politiques de réussite éducative, d'accompagnement de la vie étudiante et d'accès aux offres de travail.

Étude
No 133 - 4 pages
Paru le : 24/04/2014