Vingt ans de croissance économique : profil d'activités et démographie freinent le dynamisme de la Bourgogne

Entre 1990 et 2011, le PIB régional a augmenté de 0,7 % en moyenne annuelle. C'est très inférieur au rythme national de 1,5 %. Les récessions sont davantage marquées en Bourgogne tandis que les périodes de croissance y sont plus atténuées. Ce moindre dynamisme de la région s'explique à la fois par l'orientation de son économie, la faible pression démographique et la proximité de deux grandes régions, Île-de-France et Rhône-Alpes, qui captent les activités tertiaires à fortes valeurs ajoutées. En vingt ans, l'économie régionale s'est transformée, surtout en termes d'emplois, moins en termes de valeur ajoutée. En particulier, l'industrie qui a beaucoup perdu d'emplois, a maintenu sa contribution à la production de richesse, du fait de la transformation de ses modes de production.

Insee Bourgogne Dimensions
No 201
Paru le : 03/06/2014