Le Thiernois-Ambertois

Insee Auvergne

Situé à proximité de Clermont-Ferrand et aux portes du département de la Loire, le Thiernois-Ambertois forme un territoire de moyenne montagne aux vastes espaces forestiers qui a forgé son identité autour des villes de Thiers, capitale française du couteau, et d'Ambert. Il a développé de longue date des activités liées à ses ressources : le travail des métaux, le textile ou encore l'industrie du bois et du papier. Suite aux crises successives, le territoire poursuit le processus de mutation de son tissu productif, où l'industrie conserve malgré tout un poids et des spécificités fortes. Le recul de l'emploi local rend le territoire fragile. Si le tourisme ne génère pas actuellement une forte activité, l'appartenance d'une large partie du territoire du Parc naturel régional du Livradois-Forez ouvre des perspectives économiques dans ce domaine. La traversée autoroutière place la partie nord au carrefour de deux espaces économiques majeurs - Clermont-Ferrand et Lyon - et constitue un autre atout. Cette accessibilité a favorisé l'installation de nombreux habitants sur la frange nord-ouest, qui prolonge désormais l'espace résidentiel clermontois. À l'inverse, les reliefs montagneux continuent de se dépeupler. Si le départ des jeunes et l'absence de renouvellement de sa population perdurent, la stabilisation récente pourrait n'être qu'un répit dans le déclin démographique que connaît le Thiernois-Ambertois depuis les années 1960. Celui-ci devra se préparer au vieillissement de ses actifs qui risque de générer des tensions importantes dans certains secteurs. La faiblesse démographique devrait également rendre difficile le maintien de certains services et équipements dans les zones rurales déjà âgées.