Des Pays auvergnats tous attractifs

Claudine CARLOT, Vincent VALLES, Insee

Entre 2001 et 2006, 91 000 habitants sont arrivés en Auvergne, venant d'une autre région française, tandis qu'à l'inverse, 76 000 personnes ont quitté la région. Ce renouveau de l'attractivité extérieure de l'Auvergne profite à tous ses territoires, de façon équivalente. En effet, les taux d'entrée sont similaires sur chaque pays, à l'exception du Territoire de projet de Thiers en net retrait et du Pays de la Jeune Loire et ses rivières, à l'attractivité nettement supérieure à tous les autres. Tous les Pays d'Auvergne ont un solde migratoire positif vis-à-vis des autres régions. L'âge et la catégorie socioprofessionnelle des nouveaux arrivants sont similaires quel que soit le Pays, avec toutefois quelques particularités. Les jeunes actifs sont majoritaires parmi les arrivées dans la région. Les arrivées en provenance des autres régions sont fortement liées à la proximité de celles-ci vis-à-vis de chaque territoire, à l'exception de l'Île de France.