Enquête logement en Guadeloupe en 2006 : Une amélioration de la qualité des logements

Insee Guadeloupe

Entre 1996 et 2006, la qualité des logements s’est améliorée, en raison notamment de la disparition d’une partie du parc vétuste. En 2006, la quasi-totalité des logements ont les équipements élémentaires. Les appartements ont moins souvent des défauts de qualité que les maisons. Un logement sur dix cumule des problèmes d’humidité et des défauts de protection de l’installation électrique. L’eau chaude1 est absente dans près de la moitié des logements, surtout dans le secteur locatif social. Au total, les trois quarts des logements guadeloupéens ont au moins un défaut, contre un tiers en France métropolitaine. Les logements présentant des défauts abritent plus souvent des ménages en difficulté.