L'empreinte des contrats courts ou à temps partiel dans l'emploi des Pays de la Loire

Sébastien SEGUIN

En 2007, en Pays de la Loire, 35 % des salariés ont occupé à titre principal un emploi à temps partiel ou un contrat court (CDD, intérim, contrat aidé, apprentissage). C'est trois points de plus que la moyenne nationale. Ce recours important s'explique par de multiples facteurs : poids historique de l'apprentissage dans la région, plus forte proportion de femmes à temps partiel des régions françaises, place importante de l'intérim dans l'industrie et la construction, emplois saisonniers agricoles et touristiques. L'apprentissage concerne principalement les petites entreprises. L'industrie et la construction recourent fortement à l'intérim, tandis que les activités de services à la personne emploient massivement des salariés en CDD ou à temps partiel. Dans la région, on trouve de l'intérim dans les zones industrielles et rurales à orientation industrielle, des CDD dans les zones touristiques, et de nombreux temps partiel en milieu urbain.