L'emploi en Lorraine : tertiarisation par désindustrialisation, forte poussée des femmes et des seniors

Bernard THIRION, Armelle SCHMITT

La tertiarisation de l’économie lorraine s’est poursuivie entre 1999 et 2006. Avec sept emplois sur dix dans le tertiaire, la Lorraine perd sa place dans le peloton de tête des régions industrielles. Ces mutations s’accompagnent d’une montée en qualification des emplois offerts et de la prédominance progressive des employés sur les ouvriers. Les emplois quittent les villes-centres au profit des banlieues et, spécificité lorraine, des zones périurbaines. Neuf emplois sur dix sont des emplois salariés, mais les indépendants, professions libérales et artisans, ont plutôt le vent en poupe. L’emploi “stable” reste la règle tout en étant “grignoté” par les emplois précaires. Toujours décliné au féminin malgré une progression chez les hommes, le temps partiel s’est stabilisé. Et surtout les Lorraines comblent peu à peu leur retard dans l’emploi lorrain : avec 46% des emplois, elles rattrapent presque la situation nationale.

Economie Lorraine
No 207
Paru le : 10/02/2010