Une fréquentation hôtelière peu dynamique en juillet-août 2009

Catherine Drigny-Mériel, Service statistique

Pendant la période estivale, l’activité hôtelière francilienne,toujours affectée par le contexte économique difficile, n’apas retrouvé son dynamisme. Le taux d’occupation s’établit à 70,7 % en juillet, en baisse de 4,7 points par rapport à juillet 2008 et à 62,4 % en août, en recul de 4,3 points par rapport à août 2008.

INSEE Ile-de-France faits et chiffres
No 217
Paru le : 26/10/2009