Projections de population à l’horizon 2030 - Ralentissement du dynamisme démographique de l’Indre-et-Loire et de ses territoires

Claire Formont

Selon un scénario prolongeant les tendances démographiques récentes, la population de l’Indre-et-Loire atteindrait 600 000 habitants en 2030. Elle augmenterait de 5,8 % en 25 ans, et à un rythme de plus en plus lent. Le nombre de seniors s’élèverait fortement au cours de cette période. En 2030, près d’un habitant du département sur trois aurait plus de 60 ans. La population en âge d’activité et l’effectif des femmes en âge de procréer accuseraient une baisse importante. Le vieillissement de la population en Indre-et-Loire, comparable à celui que connaîtrait la région Centre, serait bien plus marqué qu’en métropole. Dès 2018, le nombre de décès dans le département, en hausse continue, excèderait celui des naissances. La croissance démographique reposerait alors sur les seules migrations. Le nord-est de l’Indre-et-Loire, autour d’Amboise et de Tours, resterait plus dynamique avec un bilan naturel positif tout au long de la période, bien qu’en forte diminution.

Insee Centre Info
No 158
Paru le : 22/12/2009