Les ménages modestes subissent plus l'inflation

Olivier FAGNOT

De nouveaux indicateurs ont été mis en place en 2008 à La Réunion : l’indice des prix par catégorie de ménage et celui de la grande distribution. Les ménages les plus modestes et les plus âgés, par leur structure de consommation, ont subi une inflation plus importante que la moyenne. Par ailleurs, l’augmentation des prix des biens de grande consommation a été plus élevée dans les grandes surfaces que dans les autres points de vente.

Revue économie de La Réunion
No 135
Paru le : 08/12/2009