Travail informel : une activité "à temps plein" mais néanmoins transitoire

Fabrice MICHAÏLESCO

En 2008, 12 500 personnes déclarent avoir eu recours au travail informel à La Réunion. Pour la plupart, il ne s’agit pas de "petits boulots" mais d’une activité régulière à temps plein, qui se révèle transitoire. Les travailleurs informels sont plutôt jeunes et peu diplômés, et les hommes sont nettement majoritaires. Les services aux particuliers concentrent la moitié de ces emplois.

Revue économie de La Réunion
No 135
Paru le : 08/12/2009