Déplacements domicile-travail. Des perspectives avec le covoiturage ?

Julien BECHTEL, Anne-Claire FRETAY, Sabrina LEROUX

Au cours des cinquante dernières années, retrait continu d'activités agricoles, mutations successives de l'industrie et tertiarisation ont profondément modifié la géographie des emplois, désormais largement concentrés dans les pôles urbains. Dans le même temps, la pression foncière et certaines préférences pour l'habitat pavillonnaire ou le cadre de vie ont drainé toujours plus loin des villes ceux qui y travaillent. Cette périurbanisation s'accompagne d'une explosion des mobilités et des distances parcourues. En 2006, 78 % des actifs bas-normands utilisent une voiture pour rejoindre leur lieu de travail. Seuls 8 % d'entre eux peuvent s'y rendre à pied, 4 % prennent les transports en commun. Le transport routier s'est développé en conséquence, et représente en 2008 un tiers des émissions de CO2, dont plus de la moitié attribuable aux véhicules particuliers. Ces émissions ont été multipliées par cinq entre 1960 et aujourd'hui. Afin d'éclairer ses décisions, et notamment dans la perspective d'aménager des aires de covoiturage, la Région Basse-Normandie a donc sollicité l'Insee pour identifier les principaux flux domicile-travail, en s'attachant à caractériser en premier lieu les déplacements entre les différentes unités urbaines. En effet, les premiers résultats ont montré que près d'un tiers des déplacements d'actifs s'effectuent au sein de l'espace rural, avec un foisonnement rendant complexe, en première intention, l'organisation d'un système adapté. De la même façon, plus de 40 % des migrations quotidiennes convergent de l'espace rural vers une unité urbaine. Ce constat témoigne de l'extension du phénomène de périurbanisation à une forme de "rurbanisation". Il a donc été convenu, dans cette première approche, de focaliser l'examen sur les déplacements entre unités urbaines, afin d'appréhender des flux majoritaires, susceptibles d'être confrontés aux flux observés pour les voyageurs des lignes TER.

Publications grand public
Cent pour Cent – No 217
Paru le : 06/07/2011