Revenus et conditions de vie des ménages en Martinique : un niveau de vie en dégradation

Insee Martinique

Les revenus des ménages progressent moins rapidement depuis 2005. Ce ralentissement est principalement dû à la stagnation des revenus d'activité sur la période récente. Cette évolution d'ensemble diffère toutefois selon le niveau de vie des ménages. Pour les plus modestes et les classes moyennes, la part des revenus du travail s'est sensiblement réduite. En l'absence de croissance des revenus de transferts, leur pouvoir d'achat diminue. Pour les plus aisés en revanche, les revenus d'activité ont continué de progresser, accroissant ainsi les inégalités. La part des ménages vivant sous le seuil de bas revenus est passée de 17,8 % à 20,5 % au cours des cinq dernières années.