Pauvreté en ville et à la campagne, plus intense de la pointe du Médoc à Agen

Bernadette Guiot de la Rochère

La pauvreté touche un peu moins d'habitants en Aquitaine qu'en France de province. Néanmoins le Lot-et-Garonne et la Dordogne font partie des vingt départements les plus pauvres. Cette pauvreté est loin d'être uniforme. La répartition territoriale des bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) permet d'en affiner la géographie fin 2010. Ainsi ils sont nombreux dans un territoire reliant la pointe du Médoc à Agen, englobant des secteurs ruraux et d'autres fortement urbanisés. Ce sont souvent des familles avec des enfants à charge. Dans les grandes villes d'Aquitaine, la pauvreté est également présente et le volet “socle” du revenu de solidarité active y est répandu. Parallèlement, le volet “activité” est plus important dans les communes de la périphérie des grandes villes ou le long de la côte atlantique. Les territoires ruraux des Pyrénées-Atlantiques et des Landes se distinguent par une faible part de bénéficiaires du RSA.

Le Quatre pages Insee Aquitaine
No 194
Paru le : 22/06/2011