Nord lorrain : rebond démographique tiré par la dynamique luxembourgeoise

Pierre-Yves BERRARD et Philippe DEBARD

Frontalier de la Belgique et du Luxembourg, le Nord lorrain renoue depuis une dizaine d'années avec la croissance démographique. Celle-ci profite surtout aux petites communes périurbaines proches du Luxembourg, très attractives pour les jeunes couples avec enfant(s), à l'image de celles appartenant à la communauté de communes de Cattenom et environs. Mais dans le même temps, des centres urbains, tels ceux de la communauté d'agglomération du Val de Fensch, restent pénalisés par leur déficit migratoire et ne profitent pas (encore) de cet élan. L'attractivité retrouvée du territoire, matérialisée par un boom de la construction neuve, lui permet de renouveler et rajeunir sa population. Au point de voir s'installer désormais des voisins belges ou luxembourgeois, et des Portugais, qui côtoient Italiens et Algériens établis de longue date. Cette attractivité repose sur la proximité géographique du Luxembourg et le fort développement du travail frontalier, réservé surtout aux Lorrains d'origine, et dont l'évolution future conditionnera la poursuite du renouveau démographique engagé.