La communauté d'agglomération du pays ajaccien : Périurbanisation et polarisation de l'emploi

Valérie DELAGRANGE

La communauté d'agglomération du pays ajaccien (CAPA) comprend dix communes. En 2007, 77 500 personnes y résident, soit le quart de la population insulaire. Au sein de la couronne périurbaine, les habitants sont plus jeunes qu'en ville et appartiennent à des ménages plus grands. D'ailleurs, les logements y sont plus spacieux, la plupart étant des maisons individuelles. Depuis plus de vingt ans, la CAPA connaît un phénomène d'étalement urbain. Les populations s'installent de plus en plus hors de la ville, ce qui se traduit par un fort développement de l'habitat. Parmi les nouveaux habitants des communes périphériques, la moitié vient d'Ajaccio. Les villages attirent surtout les familles et les jeunes actifs. Ils sont toutefois essentiellement résidentiels car l'emploi reste fortement concentré à Ajaccio. Aussi, de nombreux actifs du périurbain quittent quotidiennement leur commune de résidence pour aller y travailler. L'attraction par l'emploi qu'exerce la ville-centre dépasse les frontières de la CAPA. Elle s'accentue au cours du temps et s'exerce de plus en plus loin.

Quant'île
No 16
Paru le : 30/06/2011