L'adaptation du parc de logements aux futurs besoins des ménages dans la zone urbaine de Chartres

Véronique Tagnati, Gilles Pellati, Claire Formont

D'ici 20 ans, la zone urbaine de Chartres accueillerait plus de 3 000ménages supplémentaires. Du fait du vieillissement et des nouveaux modes de vie, la hausse du nombre de ménages concernerait principalement les personnes âgées, les célibataires et les familles réduites. Si les tendances de l'habitat se prolongeaient - logements plus grands, périurbanisation - le risque d'inadéquation du parc avec le profil et les ressources des ménages deviendrait patent. Une autre problématique, liée à l'équilibre population/logement, concerne la prise en compte des fortes migrations résidentielles des habitants chartrains. Garder, voire attirer de nouveaux actifs, constitue un enjeu majeur de la politique du logement.

Insee Centre Info
No 171
Paru le : 30/08/2011