Technologies de l'information et de la communication : les services liés à l'informatique et à internet faiblement implantés en Franche-Comté

V. RIVERON

En 2008, les activités des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) occupent 7 000 salariés en Franche-Comté, soit 1,8 % de l'emploi salarié total. Parmi ces dernières, seules les activités des services immatériels connaissent une hausse de l'emploi salarié entre 2005 et 2008. Elles concernent les services liés à l'informatique et à internet. Ces activités sont toutefois faiblement implantées dans la région. Elles occupent 0,3 % de l'emploi total régional, contre 0,8 % en moyenne dans les régions de province (1). Ces services constituent un secteur stratégique pour le développement et la compétitivité économique. Mais ils se développent davantage dans les aires urbaines métropolitaines de grande taille. Au sein de la région, les emplois des services immatériels se répartissent entre les aires urbaines de Besançon et de Belfort, avec une présence plus marquée à Belfort. Ils sont souvent occupés par des cadres et des ingénieurs. Cependant, en Franche-Comté, le taux d'encadrement est plus faible et les emplois plus fréquemment occupés par des jeunes actifs. Les salaires correspondants sont inférieurs de 10 % à la province. Cet écart pourrait justifier le faible développement de ces activités en Franche-Comté ainsi que la sous-représentation de cadres âgés de plus de 30 ans.

l'Essentiel INSEE Franche-Comté
No 128
Paru le : 12/04/2011