En Rhône-Alpes, près d'un demandeur d'emploi sur trois est en activité réduite

Jean-Marc Dupont, Direccte

Les emplois en "activité réduite" sont majoritairement occupés par des femmes, dans le secteur des services ; ils sont souvent de courte durée et peu qualifiés. Entre 1998 et 2007, leur proportion parmi les inscrits à Pôle emploi a augmenté de plus de 10 points. Ils sont plus longuement touchés par le chômage que les demandeurs d'emploi sans aucune activité. Le recours à une activité réduite est plus fréquent à la suite d'une fin de contrat de travail de courte durée. Parmi les allocataires rhônalpins du RSA "activité", un tiers étaient inscrits à Pôle emploi fin 2010, principalement des femmes et des personnes de moins de 40 ans, d'un niveau de formation un peu inférieur aux autres demandeurs d'emploi mais avec un emploi en "activité réduite" nettement moins qualifié.

La Lettre Analyses
No 150
Paru le : 04/09/2011