Les services à la personne : un secteur stratégique, des emplois fragiles

Laurent Diaz

Les ménages du Poitou-Charentes ecourent beaucoup aux services à la personne. Si la demande reste solvable, des besoins croissants continueront à s'exprimer en raison principalement du vieillissement de la population, ainsi que de la demande des familles. L'âge et les revenus des individus sont en effet des facteurs majeurs du recours aux services à la personne. Du côté de l'offre, les conditions d'emploi et de travail des salariés sont déterminantes. Or, elles sont peu favorables. Le faible volume horaire travaillé permet difficilement de dégager un revenu suffisant malgré la multi activité. Un tiers des salariés travaillant pour des particuliers a aussi travaillé dans un autre secteur économique que celui des services à la personne. Avec près de 6 % de l'emploi salarié en Poitou-Charentes, le secteur a une place stratégique à conforter. Pour ce faire, les freins à son développement, tels que la faible qualité des emplois et les problèmes de solvabilité des ménages, doivent être desserrés par les dispositifs politiques adéquats. Dans une visée prospective, outre les facteurs démographiques et économiques déjà cités, les dimensions sociétales spécifiques à chaque région doivent être intégrées.

Décimal
No 312
Paru le : 30/06/2011