Le marché du travail francilien n’est plus épargné par la crise

B Pentinat et J Roy, Insee Ile-de-France-F Rageau, DRTEFP Ile-de-France

L’activité s’est fortement réduite au premier trimestre 2009. Le marché du travail francilien, moins affecté jusqu’au début 2009, est désormais atteint par la dégradation de l’emploi dans le tertiaire. Les perspectives restent peu encourageantes pour la fin de 2009, même si la contraction de l’activité devrait progressivement se réduire. Malgré ce contexte peu favorable, la création d’entreprises reste dynamique grâce au nouveau dispositif de l’auto-entrepreneur.

INSEE Ile-de-France à la page
No 320
Paru le : 07/07/2009